Un TGV percute à pleine vitesse des plaques de béton volontairement déposées sur la voie

Un TGV avec à son bord plus de 150 passagers a percuté dimanche à « pleine vitesse » des plaques de béton qui avaient été déposées sur la voie à hauteur de Caderousse (Vaucluse), sans faire de blessé, indique le parquet de Carpentras.

« Aucun élément objectif ne permet d’étayer une piste terroriste à l’heure actuelle, mais la piste malveillante paraît évidente », a affirmé le procureur de la République de Carpentras Pierre Gagnoud, confirmant une information de M6.

Le train circulait dimanche matin sur la ligne Aix-en-Provence/Paris quand il a percuté plusieurs plaques de béton, « assez lourdes », utilisées par la SNCF pour cacher des câbles, a indiqué le procureur.

Les plaques ont été « pulvérisées » au passage du TGV. Deux autres avaient été repositionnées sur la voie lorsqu’un agent SNCF est arrivé sur place quelques minutes après le choc, « ce qui prouve le caractère malveillant », a ajouté Pierre Gagnoud.

Source : Nice Matin