L’auteur de l’attaque de Levallois est Hamou Benlatrèche, un clandestin récidiviste algérien

Cet Algérien de 37 ans a été arrêté mercredi après-midi dans le Pas-de-Calais.

Il est l’homme qu’ont traqué 300 policiers mercredi. Hamou Benlatrèche est le principal suspect dans l’attaque des militaires renversés dans la matinée à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Là où peu avant 8h, une voiture-bélier a foncé dans le groupe de soldats, déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle, en blessant six dont trois grièvement. L’oeuvre d’une BMW qui prend la fuite immédiatement après l’attaque et qui sera interceptée quelques heures plus tard sur l’A16 dans le Pas-de-Calais.

Pour l’instant, les enquêteurs travaillent encore à déterminer les motivations du conducteur. Selon nos informations, il n’était pas connu des services de renseignements pour sa radicalisation. Cet homme de 37 ans, de nationalité algérienne, portant une épaisse barbe noire et atteint d’un strabisme, habite Bezons (Val-d’Oise), dans un secteur limitrophe de Sartrouville (Yvelines), une commune qui abrite une communauté salafiste. Après les attentats de Paris, des perquisitions administratives y avaient été menées. Dans le quartier de Bezons où les forces de l’ordre menaient hier soir une perquisition, les riverains ne le connaissaient pas. « Benlatrèche n’était pas fiché S. Son dossier dans les archives de la police est fort de quelques antécédents judiciaires de petite délinquance, évoque une source proche de l’affaire. Il est notamment connu pour infraction à la loi sur les étrangers. »

L’homme a été hospitalisé. Lors de l’intervention «musclée» de la BRI sur l’autoroute A16, l’homme de 37 ans a été atteint de cinq balles alors qu’il tentait de fuir. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Source : Le Parisien