ATTENTAT À PARIS : L’auteur s’appelle Karim C. et était fiché S, un policier tué

Une fusillade a eu lieu sur les Champs-Élysées à Paris, un policier a été tué et deux sont très gravement blessés. L’assaillant a été touché par des tirs de riposte et est mort. La piste terroriste est confirmée, le parquet antiterroriste de Paris a été saisi et l’assaillant était connu des services de renseignement, il était fiché S.

23h05 : Il n’y aurait finalement qu’un seul policier tué et deux très grièvement blessés.

22h53 : L’auteur se prénommerait Karim C, connu de services de renseignement et fiché S.

22h50 : Il n’y aurait finalement pas de seconde fusillade rue Vernet, selon les autorités l’auteur de la première attaque aurait agit seul. Deux policiers sont décédés.

22h29 : L’auteur de l’attaque était fiché S.  Un second policier a été tué : 

22h25 : L’auteur de la première attaque était connu des services de renseignement, il aurait déclaré vouloir tuer des policiers sur les réseaux sociaux.

22h18 : Il y aurait une seconde fusillade à une autre location, un second policier serait décédé.

22h12 :  La section anti-terroriste du parquet de Paris est saisie, il s’agit bien d’un attentat.

22h09 : « Une voiture est arrivée à hauteur d’un car de police, un homme a ouvert le feu dessus », autre témoignage favorisant la piste d’une attaque terroriste et qui confirmerait le fait qu’il y ait des complices : 

22h05 : Les policiers auraient été délibérément attaqués, cela favoriserait donc la piste d’une attaque terroriste.

21h40 : Selon Le Parisien, il pourrait y avoir d’autres assaillants, plusieurs témoignages confirment cela.

21h34 : Premières vidéos sur place :

21h29 : Un policier tué, un second blessé, l’assaillant tué. Selon BFMTV.

21h27 : Selon l’agence Reuters, l’homme ayant ouvert le feu sur les membres des forces de l’ordre aurait été tué.

21h24 : La préfecture de police a signalé qu’il fallait éviter le secteur :

De nombreux témoignages confirment le fait :

Cette page s’actualise automatiquement toutes les minutes au fur et à mesure que nous avons plus d’informations.