Catégories
Fait divers

#Gard Après avoir été flashé, il détruit un radar automatique à l’explosif

L’expédition punitive de trois hommes a tourné court. Ils ont été interpellés après avoir été confondus par un gendarme qui se rendait à la gendarmerie pour prendre son service…
Parce que l’un d’entre eux était énervé d’avoir été flashé quelques heures auparavant, trois jeunes hommes ont décidé de faire sauter les radars automatiques autour de Bagnols-sur-Cèze dans la nuit du 4 au 5 novembre 2016. Si l’un d’entre eux est bien parti en fumée, le second leur a résisté, relate Objectif Gard.

Prix du radar automatique : 64.229,69 euros

C’est en assistant à ce manège à cinq heures du matin qu’un gendarme en civil qui s’en allait prendre ses fonctions à la caserne a relevé la plaque d’immatriculation du véhicule stationné quelques mètres plus loin. Il a alors été facile de remonter la piste jusqu’aux auteurs de la destruction du premier radar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *